CHIMR

by Asshol'Dup

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.
    Purchasable with gift card

      name your price

     

1.
Bass 05:08
Lyrics : 100iD : Jack Da sur la table, Pastaga, belle à poil Son fat, Paris besbar Bas les pattes, chouette Bar Paris match, One hundred dans la boite Les watts dans le club ça pète, ça t’énerve Asshol'Dup, volume Up Bas les steak, pub et smurf groupe cool, style et flouz Boule et Bill, fille bouge Billy Boom, son qui tape, flow spectacle Gros scandale, danse à la barre, face à l'art, armé de Ass Dégage jean slim, fine équipe les bitchs me visent, me kiffent empile le biff, fiston, bouge ta tête sur nos sons Bon son, rap passion, Beat à fond 1-2 action ça tourne, comme le boule de ta copine la groupie coquine Refrain : Serre les femmes les plus belles dans les bars où t'es V.I.P SN à la prod baby Bounce Prends les billets, bounce ça y est see ya, bye Prends les billets, bounce Fly to hawai ACEk : Soirée déguisée qui c'est ? Asshol'Dup et ses miss épicées Les biatch sans nous c'est comme l'AJA sans Cissé Des putes qui courent sans but, avant qu'on ramène nos uc Les beaufs se croient au dessus avant qu'on enlève nos futs Affutez la basse, basta, des tass en casse dalle Nous on est classe même en faisant des castagnettes Duo cool au top, tape des seins, pas de dessin Couilles au torse mais, mais mec rage pas même si on se tape ta nièce Cupcake au cum pour ces dames qui suck pour de la came Moi j'ai le gun dans mon calebart, balle à blanc gout Carambar Au bar, au club, au carnaval, toute mouillée c'est la gare navale Pile t'encaisses, et face t'avales mets des boules Quiès les bass tabassent Refrain 100iD : Son sale, la foule se lève Cocktail d'insultes bordel d'incultes L'art de faire, ferme là Danse, kiffe, oublie que c'est moi x4
2.
Glace 04:23
Une lanterne, un pan-terre, un plan terne, un patelin un temps plein, un pantin, un prime time, un tremplin C'est tentant mais le temps presse, tant de rêves, c'est autant de stress Ma poitrine qui se compresse, tant d'années qui se décomptent, Les chances se faisant minces malgré la merde sous les converses j'hésite à y mettre fin à cette hémorragie sous les compresses Les légistes la seule démographie qui me comprenne Je doute que les problèmes de ta petite vie me concernent Ça te consterne ce constat ? Viens on se tel et on se tape On s aimait mais on se fight, la life c'est hostel et on die Du mauvais sang à la gangrène, du calme à la tempête Plus de place pour la tendresse plus que trois jusqu'à la trentaine De l'entêtement, de l'endettement, du tranxène sans traitement j'ai raison la Terre ment, vrai, des contractions à l'enterrement Je t'aime tellement je crains le manque, te hais sous cet air tendre Pars je mets le flingue sur ma tempe, si tu sors je vais me pendre Se quitter mais sur quelle note ? tu vas rester sur le Sol Attends que le succès me sauve, toutes ces putes vont me sucer le zob A croire qu'on ne s'est jamais aimé que j'ai toujours su que c'était faux et fuck Malgré mes efforts j ai l'espoir que tu téléphones. Mon reflet dans le miroir ne me reconnait pas Un océan de regret en dessous de mes pas Plus foi en rien, anthracite est le décor J'avais tellement soif de m'étendre au dessus des étoiles que j'en tremble encore Je ken Poséidon au bras de fer avec mes larmes Encore l'excuse du paternel manquant pour faire pleurer les draps J'ai peur, la mort m'obsède et tant j'en rêve Que la nuit je n'effleure que des bouquet de roses noires avec mes lèvres Merde, j'ai plus de temps à vivre heureux Des heures à mater les gouttes tomber sur le sol, les yeux vitreux C'est peine perdue, je me regarde et je me reconnais plus Dis moi comment se prendre pour Icare sans écorcher sa plume? Qu'une enflure de plus, prêt à sauter du balcon Rêvant qu'en bas m'attende en guise de tombe le dos de Falcor Ne veut que l'or, l'argent de l'or, et le sourire de l'orfèvre Espère enfin trouver la paix sans chrysanthèmes entre les lèvres Je suis pas là pour faire couler tes larmes Bougez Mesdames, je verse un torrent de charme Mon aura s'échappe, des idées des rêves c'est décidé je me lève, je viens vous livrer cette perle Sans parenthèse, "oh" j'ai perdu le nord plus peur de la mort x2 Le borgne face au mirage, ma hargne contre ce village Le rap pour un miracle, une ombre ou un sillage? On me présage rien de bon, les yeux du sage en disent long L'ambition d'un homme, écrire des pages séduire les ondes A tort ou à raison, je manigance dans mon sommeil Mon égo pense qu'en pissant il peut éteindre le soleil De bel enfant à fat ado, de fat ado à Ralph Lau Du polo à Paris nord pour des rêves de richesse Mes rimes sèchent, seul, je livre mon testament Écoute le piano jouer la triste mélodie de mon châtiment.
3.
Bague sans carat, crane sans cheveu, rêve d'une Barbara pour une barbapapa à deux Passe à l'appart, fille sans enjeux, yeux sans éclat, Moi juste un envieux en vie qui Gravite sur une corde raide, Lévite au dessus de ce corps de rêve, évite, éteins notre belle braise, Raide dingue d'elle De toutes les autres aussi, La beauté n'est que mirage, du non au oui juste un virage, belle brune stylée soignée et sage, ciblée, j'accoste elle me nargue, Je lui plais, me snobe mais me parle, ça y est, elle rit et smile, me prends la main divague, Je l'embrasse elle fly, x2 Amis méfiant, méchant garçon, "Connard, pauvre type navrant, salaud regrets reproches", Cocktail des mots qui défilent, que me dédient les filles Bouge viens, regard malin, sourire au coin, fou rire au loin femme fuit les soupirs, suis les sous, dire qu'elle vit pour ses souvenirs. Finir ivre, bouteille en main, Flambe, fou et malin, vous, fermez là, vous, verrez demain, si le mec aux, bagues sans carat, crane sans cheveu rêvant d'une Barbara aura sa barbapapa à deux Penche toi sur ma bouche, accroche tes lèvres à mon cou Accours, le colal t'embellit, Belly dance délicieuse Bellissima, féline toi, félicite moi, fais la diva Divagation sensuelle, en sangsue elle elle excelle Excès de désir, reste timide plaisir irrésistible Un kiss, un vice de fesse, fini vite au lit de l’hôtel, Billy bim endurance pèlerine, belles rimes, scène de crime Amour coupable sans victime, histoire frères Grimm Blanche neige au string beige, qu'ai-je à perdre à part la tête/tête/tête/tête En détente mais tendu, en tentant une en discothèque/thèque/thèque/thèque Éternel romantique, un type au cœur tendre pour ces dames A la pointe des techniques de drague, pour les belles femmes respectables Voix de miel, talons, cheveux longs, se délie la langue, veut de l'homme Jeu de regard, gare au loup, OK code Marylou Amour fugace, pas de trace, pas d'indice sur les draps Alcove classe, meuf trash, griffures de lionne sur mes bras Non, pas de puce, je ne suis pas en chien, je veux juste une parenthèse Une belle courbe pour la mienne, yeah pussy je parle anglais Srip teaseuse en freelance aux lèvres roses et luisantes Une danse bandante en silence pour confidences séduisantes Belle fille en Top qui file en trombe Elle, Presque Philanthrope recherche idylle en Toc Boite pleine, File atroce, plein de trous de balle Moi, Pirate Rose, me vois déjà lever les voiles, oui lever les voiles Elle a beaucoup de charme, plus que la moyenne Moi plus de swag que la moyenne - Chemise Hawaïenne Je danse, elle me complimente, je lui rend la pareille Ce n'est pas tous les jours qu'on voit un danger pareil, un ange apparaître Les corps se rapprochent, Là Se murmurent ces choses qui ne se racontent pas Ellipse temporelle ,retour à l hôtel, Délice sensoriel, langues s’entremêlent, belle nuit sans sommeil, prémices de doux rêves Lit, terrain de jeu, partie de twister Lumière tamisée, petite part de mystère Lèvres contre lèvres, cœur fermée jambes grandes ouvertes Perte de contrôle dans l ivresse, Nique les lendemains de fête
4.
Vroum vroum je suis tellement frais que je roule en moto neige Bouge, bouge ou je te laisse, faisons la course jusqu' à l'Everest Elles veulent rester à mes cotés, je sens leur cœur vaciller Vu que le cuir me va si bien, mais Babe je te laisse, tu me lestes Chevalier et monture,mais nique sa mère K2000 Je n'ai pas de place pour 2 filles, j'aime plus ma Kawa' qu'Adeline, Boutique souvenir de Johnny, nous on dévalise tout Lunettes de soleil, l'air dangereux même en monture Afflelou Baby I want to know you but you re always on the leave *T'inquiètes bébé* You said you love me, so baby please would you stay with me *T'inquiètes bébé* I Know you're a wild horse and all you want is to run free but *T'inquiètes bébé* sometimes a horse gotta rest so baby rest with me *T'inquiètes bébé* Bras dessus, bras dessous Grosse bécane, Mitsubishi En roue arrière dans la ville j'ai les tatoo du dévil Marqué au fer, moi et mes frères, gang de moto Poilu du torse Plus rapide que chronopost Sens les chevaux, sens le moteur comme il ronronne, des haut de cœur ça me prend les tripes Deux roues, la plus belle des poitrines Pirate sans peur J'ai vu 1000 fois Ghost Rider Cadenassé au cuir de mon blouson Bike lover bougeons! Baby I want to know you but you re always on the leave *T'inquiètes bébé* You said you love me, so baby please would you stay with me *T'inquiètes bébé* I Know you're a wild horse and all you want is to run free but *T'inquiètes bébé* sometimes a horse gotta rest so baby rest with me *T'inquiètes bébé* Instinct farouche, des rapaces maîtres en dérapage Au carénage chromé, gros biceps avec une tête d'apache Héritiers de Reno Raines, ceinture cuir à boucle d'aigle Bravant les routes, nos roues gravant "Rebelles" en toute lettre Casque à pique, kamikaze, tags en ville, calligraphes Au calsif crade, rôdeurs camés quasi-cramés dans le crâne On roule en bande, zonblou tête de mort en guise d'étendard Égarés quand la nuit se pose, on rode, on vit dans des hangars
5.
#Nous : By night, dans la ville par la vitre l'asphalte parasite paralyse la masse flasque, sur le parvis, maladive, est-ce ça le, paradis? Je m'ennuie, Passe temps, baston, passant, fantôme, tesson, pression, pressons, "partons" me dit cet homme Les lueurs des phares comme des lucioles se croisent Des petites chattes en cuir noir qui miaulent dans le froid Des va et vient sans refrain, des jeux de mains sans lendemain Messes basses et rires jaunes, un ivrogne en spectacle Nyctalope, zic, salope, vide capote, une vie de Capone Une vodka pomme, stick à love, chica chaude, un petit gars chauve Un petit cachet dans le belvé, une nuit gâchée selon l'optique Est-ce à cause du GHB que l'on s'aime puis qu'elles oublient ? By night, dans la ville par la vitre l'asphalte parasite paralyse la masse flasque, sur le parvis, maladive, est-ce ça le, paradis? Je m'enfuie, x2 Village, minable, visage, pillave, fille sage, mirage, si rare "Viens là" me dit cet homme Tête à tête sanglant sur le trottoir Comment revenir en arrière il est trop tard ? Elle aime tellement quand les hommes se frappent Quand l'excitation atteint un autre stade Tête à tête sanglant sur le trottoir Comment revenir en arrière il est trop tard ? Elle aime tellement quand les hommes se frappent Quand son plaisir sexuel atteint un autre stade Elle le rend triste; elle est si belle Sous l'emprise, d'une sirène # Terrence Reznar : Natives carrying guns and bibles blood scent over cheap crucible death is rolaids poisoned oasis gomo beat and a song of strain find the sake devices as life passes by as a humdrum train in an ocean of broken glass it's like hidin you sins under the cross smartest man on a pile of shit repeatin the sound of spit mind feels like a tin can tirade Grimmer than a limb snapped sideways I try digging in the pitch black living in the mismatch innards of a zigzag ice age Why claim innocence when your mind’s like tar shines? and the Car lights pass by deep in the dark nights spinning on the filth drench millings of the park life Primed for a voyage Splats on your windscreen Wishing wells brimming with mincemeat Lasers and aphids Locusts and slipstreams Perverts sitting in a frostbitten daydream ive been hoping to ride in the open been crushed by boredom prostitutes and high five smiles sensations heaving left rotting on the ceiling like flying saucer eyes open wide in mind's demise
6.
Une meuf sale à mèche, me regarde d'un air bizarre Elle tape un rail, se shoote un peu, m'invite à passer la soirée dans son pieu Appartement dévasté, écartement des baskets Lit à baldaquin, tire les rideaux, féroces envie de la ken Je me magne et titille sa teuch, j'excelle langue à l’œuvre Nuit de noce, faites rapide, v.i.p sur ton pubis baby Je suis dans son lit, poutous dans le cou, je suis dans ses draps le colosse debout Je baise une pute ni cheum ni bandante mais dans ma tête je ramone une star Chienne au lit, regard canin, shnek horrible couleur carmin Clito trempe, nigaud tendre, libère mon jus dans son antre Akwakwak sert de se protéger, on veut toutes les attraper Remplir le MSTdex, garder nos souvenirs d'ex Refrain Belle pute au bar Seule au comptoir Sale et facile L'art de la cible Un verre de whisky Fille séduite vite qu'on file d'ici je compte partir avant minuit Jolies fesses, sale face pas de eins, à 4 pattes 1 2 3 4 ça bloque sur sa chatte une bosse ! Herpès en visu Stressé et fichu Semence séminale contre mycose vaginale Sécrétion dégueulasse Cyprine dans ma face, Combat d'MST mais Qui aura l'hépatite C ? Petite pas d'âge pour jouer Toucher couler soit douée J'adore qu'elles pleurent dans leur lit regrettant cette nuit à vie Pas de regards en catimini, pas de timinik, par ici miss je t'emmène dans un pari sinistre faire rimer Daddy issues et parricide T'aimes quand je fais une brèche dans tes bas résille J'aime quand tu me lèches et que tu bats des cils je l'ai mise sans capote sans vaseline T'aimes quand ça fait mal et que ce n'est pas hygiénique 5 minutes après c'est : Vas y Chérie Salope, vas y gémie Call me Dady Baby, miaule en Halle Berry, quasi délit Sexe Violent Rentre et sors de tes profondeurs humides comme le Hollandais Volant et pas de discussions futiles, Quelques, Erreurs de parcours,pas toujours de bon goût, Mais Quand tu verras ta meuf passe lui mon bonjour, Quelques erreurs de parcours,pas toujours de bon goût, Mais Quand tu verras ta sœur passe lui mon bonjour, SN
7.
SM 04:12
Bouteille vide, calme plat De Bouger ivre? Incapable Comme changer de vice, un Alcatraz D'un rouge vif, implacable Help! Où est la porte de sortie ? La vue est belle, les photos sont sordides Le diable avec un sourire Sensodine Mes plaies à ses ongles assorties Je monterai au point de ne plus voir mes pieds qu'au dessus de ma tête il n'y ait plus d'épée que dans ton existence il n'y ait plus d'été et que cette vie ait le visage tuméfié Crucifié, l'amour est mort Comme Cupidon lors d'une partie de Ball Trap Pour oublier, la route est longue Miroir invite mes démons afin qu'ils me rattrapent Gratte des textes, brise le mic, prise de substances, frise le manque, Mec à Cran, Décadence Barillet Plein : Tente ta Chance ! Me Lance Monsieur SN de toute sa noirceur Est-ce mieux d'être mal accompagné que se savoir seul ? Refrain : Et yo je t'emmène sur un ilot désert ou faire le saut de l'ange du haut d'un building si tu préfères avant que les feuilles ne tombent et que revienne l'hiver avant que les soucis ne fleurissent et ne s'arrête l'ivresse Sur le chemin des aoutiens, loin, sur la plage, allongé J'ai vu mes jeunes rêves se faire baiser sur une table à langer Adulescence infanticide, des ailes d'ange brulées à l'acide Sur l'arbre de vie j'ai cru voir des vautours s'accoupler à la cime Des cris de l'âme dans mes missives, de l'amour dans des missiles Vivre las sans être ici, mimer l'arme sur les incisives Il fait si tard dans mon enfance, indécence et récital Vivre de l'art, dar, mes plaies se pansent, danse, calme estival Refrain : Et yo je t’emmène sur un ilot désert ou faire le saut de l'ange du haut d'un building si tu préfères avant que les feuilles ne tombent et que revienne l'hiver avant que les soucis ne fleurissent et ne s'arrête l'ivresse Cette chimère m'ensorcelle Elle est belle avec ses ailes Elle est celle qu'il me faut, Son rire, son corps, ses lèvres, sa peau Gaffe quant aux choix indécis, tard les choses se décident, pars T'aimes quand ses larmes au sol se frappent mais tu ne sais pas que le temps se gatte Un sale orage, le masque fond le mascara laisse place au son cette mélodie sale et triste, tu pars d'ici, tu brises ce fil Jeune fougueux, perd son rire Devenu diable, il verse des rimes Bye féline, garde le souvenir d'une baise torride
8.
Regarde moi rire, Ne me parle pas d'avenir En tachycardie j'ai le cœur qui chavire (qui chavire) Guette mon cou, kiss Soit glamour, miss Mon arme est lourde, bitch Calme et goutte, vite Des étreintes, des attentes, des chemins différents Mais n'aies crainte et ne demande rien en échange Dans ses reins, ce n'est rien de plus que ses hanches Panne de cœur, sans lendemain, reste le silence Qui êtes-vous Filles? Par amour ? Vivre? Mon âme est lourde ? Fuis! Si tu me barres la route, je tire! Un océan de filles qui me berce puis m'oublie Ce n'est jamais partie remise, c'est pool party à vie Bridge Avale un cachet 30 minutes avant effet, Mets La paille dans le sachet, sent ce bonheur éphémère K-meph, playmate, elle aime son picotement dans sa narine Ce petit rituel qui donne un sens à sa vie La tête tourne dans l'ivresse, Où sont nos rêves fous? Nos promesses ? En pleine foule on s'efface coule, dites moi, est-ce vous, mon remède ? On sort, on prend, on danse, on vend On sort, on prend, on danse, on vend Encore un son et puis on rentre Une dernière fois et puis on se range Bridge + Refrain Je danse, et vois les jeunes qui Se meuvent ensemble en transe, bougent leurs cœurs de junkies Moi j'ai l’âme solitaire, eux d'amour sont nantis J'ai sous les cernes un sourire terne depuis l'aube des nineties Un ectoplasme n'a pas sa place dans leur monde si rationnel Je passe des fantasmes amoureux à l’amnésie passionnelle Et sur leurs corps je pose mes yeux, froids, comme le fond des eaux Dans cet océan de vide, je bois, comme le font les autres Les regards m'esquivent, je coule en gouttes d'ice cream Je m'enfonce dans l'ombre au cœur d'un maelström porté par le Gulf Stream Mais chérie parle au moins, même si tu parles faux Et qui me tend la main ? A part les fous au fond du gouffre, dis moi?

credits

released March 9, 2015

license

all rights reserved

tags

about

Asshol'Dup Paris, France

contact / help

Contact Asshol'Dup

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like Asshol'Dup, you may also like: